Clavier bépo sur Debian/KDE

Ça y est, cette fois, je me suis lancé. J’ai jeté mon ancienne disposition de clavier azerty à la poubelle (façon de parler), pour la remplacer par une disposition bépo. Ça faisait un moment que je lorgnais dessus, sans vraiment oser franchir le pas. C’est qu’on ne se débarrasse pas de 20 ans de pratique du clavier azerty comme ça ! Et puis à force d’en lire du bien, et surtout après avoir fait un petit tour sur le stand de bépo.fr lors des RMLL à Bordeaux cet été, j’ai décidé de m’y mettre…

Les changements ? Eh bien il faut tout rapprendre ! Pas facile à première vue. Et puis je me suis rendu compte qu’en moins de deux jours, j’avais la nouvelle disposition en tête. Ça fait maintenant trois semaines que j’ai basculé. Je ne tape pas encore très vite, mais les premiers automatismes commencent à se mettre en place. Autre changement, très agréable celui-là, c’est d’avoir sous la main presque tous les caractères propres à la typographie française (« » œ É …), ainsi que les caractères que j’utilise souvent lorsque j’écris du LaTeX (\{}), et qui sont très mal placés sur un clavier azerty.

Côté configuration, rien de bien compliqué, juste quelques petites astuces pour configurer correctement KDE d’une part (au niveau utilisateur), et le système Debian complet d’autre part (pour tous les utilisateurs).

Configuration de KDE

Pour ajouter la disposition de clavier bépo dans KDE, allez dans la configuration du système depuis le menu K -> Poste de travail. Puis dans Personnel -> Région & langue, choisissez Disposition du clavier. Choisissez alors France dans la liste des dispositions disponibles. Ajoutez-là à la liste des dispositions actives en cliquant sur la flèche verte. Une fois que c’est fait, cliquez dessus et choisissez la variante Bépo, ergonomique, façon Dvorak.

C’est ici qu’il faut faire attention. Si vous avez plusieurs dispositions actives, l’ordre dans la liste est important. En effet, un bogue dans kxkb (l’outil KDE qui gère les dispositions de claviers) fait que les raccourcis-claviers de KDE ne correspondent pas à la disposition en cours, mais à la première disposition dans la liste. Supposons que vous avez en un la disposition azerty, et en deux la bépo. La touche C qui sert à copier avec la combinaison CTRL+C en azerty reste au même endroit lorsque vous basculez en bépo, soit la touche X de la disposition bépo ! Ce problème n’en est plus un si vous n’utilisez que la disposition bépo, et que vous collez des étiquettes sur les touches.

Configuration de Debian

Une fois les étiquettes bépo collées sur le clavier, il devient délicat de saisir son mot de passe à la connexion (KDM dans mon cas) car le clavier est en azerty, et que les touches sont cachées par les étiquettes ! L’idée est donc de basculer la Debian en bépo dès le démarrage du système, et pas uniquement au lancement de KDE. Il faut alors éditer le fichier /etc/default/keyboard et y placer :

XKBMODEL="pc105"
XKBLAYOUT="fr"
XKBVARIANT="bepo"
XKBOPTIONS=""

Au prochain démarrage, ça devrait être bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *