Mission CHARA 2014 en préparation

J’ai la chance de retourner cette année pour une mission de deux semaines à l’observatoire du Mont Wilson, sur les hauteurs de Los Angeles, pour y travailler sur le réseau de télescopes CHARA.

Notre équipe Imagerie Radar et Optique, du laboratoire de recherche XLIM à Limoges travaille depuis plus de dix ans sur un nouveau type de capteur dédié à l’imagerie haute résolution pour l’astronomie (mais pas que, il y a d’autres applications). Nous cherchons en particulier à détecter des objets « froids », tels que des naines brunes ou des exoplanètes, en formant une image à partir du rayonnement infrarouge émis par l’objet. Plutôt que de développer un capteur fonctionnant dans l’infrarouge, nous avons mis au point une méthode originale qui consiste à changer la longueur d’onde de la lumière captée par les télescopes, pour l’amener dans le domaine du visible ou du proche infrarouge, dans lequel nous disposons de capteurs performants. Ce « changement de couleur des étoiles » se fait grâce à des phénomènes optiques non-linéaires que nous générons dans des cristaux de niobate de lithium. J’en dirai un peu plus sur la technique un peu plus tard.

Pour les curieux, des manips que nous avions faites à l’observatoire du Mauna Kea à Hawaï ont donné lieu à une publication dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society et à un communiqué de presse du CNRS fin 2012.

L’an passé, nous avions fait une première mission à CHARA en mars (voir le seul et unique post que j’ai publié à ce sujet), pour commencer à prendre nos marques sur le site, et faire les premières mesures de stabilité mécanique et de photométrie. Les premiers résultats obtenus ont été très encourageants !

Cette année, nous partons avec beaucoup plus de matériels, en particulier les cristaux non-linéaires, les lasers nécessaires à l’obtention des effets non-linéaires, et tout un tas d’autres choses. Notre objectif est de convertir la longueur d’onde de la lumière issue de l’un des télescopes du réseau CHARA de l’infrarouge vers le visible. Nous devrions disposer de six demi-nuits d’observation. J’espère que la météo sera au rendez-vous. Ça serait tout de même pas de bol qu’on se tape des nuages en plein moi de mai à Los Angeles…

Cette semaine, c’est préparatifs de la mission, checklists, vérification des logiciels installés sur les ordinateurs, emballage du matériel (souvent fragile, donc à protéger suffisamment car ça voyage en soute pour la plupart), vérification de la paperasse administrative, des billets de train, d’avion, etc.

Le matériel à emmener avant emballage. Bon, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du boulot !

Une partie du matériel à emmener avant emballage. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du boulot ! Bon, tout ne part pas non plus (pas les PC au fond, ni l’armoire 🙂 ) Ne vous fiez pas au bazar, c’est du désordre organisé !

Départ prévu dans quelques jours. Je vais essayer de vous tenir au courant régulièrement de l’avancement de la mission. Il suffit de me suivre sur ce blog http://ludovic.grossard.fr/category/recherche et/ou sur twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *