Thèse de doctorat

Corrélations temporelles et spatiales, structuration spectrale et distorsions thermiques dans l’émission d’un laser pompé par diodes.

Télécharger le manuscrit

Directeurs

B. Colombeau, Professeur, A. Desfarges-Berthelemot, Maître de conférences

Laboratoire

Équipe Optique de l’Institut de Recherche en Communications Optiques et Micro-ondes (IRCOM), UMR 6615, dirigée par A. Barthélémy, à la Faculté des Sciences de Limoges

Thèse soutenue le 19 décembre 2000 devant la commission d’examen :

Rapporteurs

  • J. P. Huignard
  • H. Maillotte

Examinateurs

  • J. P. Goure
  • A. Barthélémy
  • B. Colombeau
  • A. Desfarges-Berthelemot
  • C. Froehly

Résumé

Les travaux réalisés, regroupés en trois parties, ont traits aux propriétés spatiales et spectrales de l’émission de lasers solides pompés par diodes. Il s’agit de procédés de structuration et de contrôle de l’émission laser par filtrage fréquentiel ou spatial.

Le premier chapitre concerne le couplage de rayonnements continus issus de deux volumes distincts pompés en parrallèle au sein d’un même cristal de YAG:Nd3+. Une fente diffractante de largeur variable introduite dans le résonateur (longueur L) établit des corrélations temporelles dans l’émission avec une périodicité égale soit à 2L/c soit à 4L/c

Le deuxième chapitre concerne l’étude et la réalisation d’un laser YAG:Nd3+ émettant deux fréquences d’écart ajustable grâce à deux cavités couplées. Un ajustement de l’écart fréquentiel entre 10 GHz et 40 GHz a été obtenu avec une largeur de raie de battement inférieure à 20 kHz à -3 dB. Ce laser est une source intéressante pour la génération de microondes.

Le troisième chapitre traite de la métrologie fine des gradients d’indice d’origine thermique induits dans un laser YVO4:Nd3+ en régime de fonctionnement continu. Un faisceau sonde unimodal effectue un aller et retour dans le milieu amplificateur. Son profil de phase est ensuite déterminé à partir de la mesure de trois profils d’éclairement en utilisant un algorithme itératif de type Gerchberg-Saxton. La finalité de cette étude est la compensation des aberrations thermiques par introduction dans le résonateur d’un composant déphaseur présentant les aberrations inverses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *